COMMENT PREPARER VOTRE ENTRETIEN ?


L’entretien est un incontournable dans les épreuves de sélection d’entrée dans de nombreuses écoles d’art et d’architecture en France comme à l’international. Il a pour objectif, en appui de votre portfolio de votre lettre de motivation et bien souvent des supports réalisés lors de l’épreuve plastique, de vous présenter et ou plus précisément de permettre au jury de pressentir quel créateur de demain vous pourriez être. Cet entretien dure en moyenne entre 15 et 20 minutes. Cette épreuve est une pièce maîtresse dans le processus de sélection et souvent représente le plus gros coefficient de notation (coef 5 pour les ENSBA à titre d’exemple). A l’approche des entretiens des grandes écoles d’architecture, de l''ENSAD des ENSBA ou encore des écoles telles que l’Ecole supérieure de  Design de St Etienne,  ENSCI, Heindoven…. PASS Art vous apporte quelques conseils.

En amont :

·       En vous appuyant sur votre lettre de motivation, préparez des exemples concrets et précis pour mettre en avant vos compétences et vos réussites. Objectif :  mettre en valeur votre singularité. Le détail est la clef de la réussite.

·       Identifiez vos points forts et vos objectifs : expliquez pourquoi vous pensez que vous allez réussir dans votre projet. Au préalable, bien évidemment, prenez le temps de définir votre projet.  (quel architecte de demain vous voulez être, ce que vous voulez faire à l’issu de vos études, comment  vos acquis vous permettront de vous réaliser)

·       Travaillez votre intonation, votre posture : L’entretien c’est avant tout raconter une histoire. A la différence des oraux que vous allez passer pour les épreuves de baccalauréat notamment, vous n’êtes pas dans un entretien d’évaluation de vos connaissances. Le jury cherche à indentifier votre singularité, votre curiosité, votre potentiel de créativité Son but : pressentir le créateur qui est en vous.

·       Soyez audible : penser à articuler à placer votre voix

Comment s’entrainer ? choisir un extrait de texte qui s’adresse à un public différent discours/déclaration/sketch humoristique, conte pour enfant…) lisez à voix haute chacun de ces textes. Très vite vous vous rendrez compte que votre intonation de voix, le rythme n’est pas le même selon que vous lisez la tirade de Cyrano de Bergerac, ou les 10 premières lignes de la belle au bois dormant…Aussi pour bien préparer votre oral pensez à l’intonation et le rythme de votre voix. Enregistrez ou filmez-vous puis écoutez-vous.

·       Seul ou en groupe, bougez. Ne restez pas collé à votre bureau : présentez-vous en vous déplaçant, Changer de contexte . Marchez, promenez-vous et présentez-vous.

·       Apprenez à sourire : dans le métro, au supermarché apprenez à créer du lien avec votre entourage par un regard, une intention, un geste.

·       Entrainez-vous à voir votre entourage avec bienveillance et non avec méfiance. Plus vous aurez une posture de curiosité vers l’autre plus vous serez préparé lors de ces entretiens où bien souvent, le jury cherche à vous déstabiliser pour faire émerger de vous, votre singularité.

·       Préparez des questions : bien entendu prenez le temps de lire avec attention, sur le site de l’école par exemple,  les informations que vous pourriez trouver concernant la formation, l’école, pour éviter de poser des questions dont la réponse serait facilement accessible. Ces questions dans l’idéal devraient renforcer une fois encore votre singularité/votre projet.
Ex : vous avez mis en avant votre esprit d’équipe, votre sens de l’humain, intéressez-vous au profil des élèves, aux échanges à l’international, aux activités collectives extra scolaires….

·       Faites un plan  de synthèse de votre entretien afin d’organiser votre pensée et d’y visualiser les différentes étapes. .

Le jour de l’entretien

·       Soyez vous-même.

·       Votre temps est compté.  Néanmoins prenez votre temps. Bien parler demande du temps. Ne vous précipitez pas dans votre présentation ni dans vos réponses. Ne cherchez pas à tout dire mais soyez précis dans vos propos (penser à vous aider d’exemples).  Pas d’à peu près.

·       Captez l’attention de votre jury par d’autres moyens que votre parole : Le sourire, la ponctuation, l’intonation.

·       Prenez le temps d’observer : Chercher à créer du lien avec vos interlocuteurs. Soyez attentif à leur attitude, leur posture physique.

·       Assurez-vous que vous avez bien compris la question : Si vous n’êtes pas sûr d’avoir compris la question, demandez des précisions ou reformulez là.

·       Pensez à synthétiser ; reprendre en quelques mots votre propos permet de rester sur l’essentiel du message que vous souhaitez faire passer.

·       Annoncez votre plan si vous vous appuyez sur un book ou si vous avez la parole libre.

·       Prenez le temps de vous écouter. Attention cela ne veut pas dire s’écouter parler! Mais simplement vous écouter comme le ferait le jury, avec distance pour être sûr que vous êtes à la bonne place. Ne parlez pas trop vite. Prenez le temps de réfléchir, respirez.

Restez calme. L’oral nécessite une préparation précise. L’ Objectif de l’épreuve est d’évaluer votre qualité d’expression oral, votre capacité à argumenter, à dialoguer et à faire preuve de réflexion. Si vous avez bien préparé cet entretien, il n’y a aucune raison de vous inquiéter. Amusez-vous et prenez du plaisir.

En deux mots bien préparer un oral peut se   résumer ainsi :

Ce que je sais                                          Ce qu’il(s) entend(ent)

Ce que je veux dire                                Ce qu’il(s) écoute (ent)

Ce que je dis                                            ce qu’ils retient (nent)    

Ce qu’il(s) utilisera (ont) pour m’évaluer

Venez poser vos questions en direct Jeudi 12 Avril à 17H en facebook live:   

http://bit.ly/2qnoK8H

Commentaire