BTS-DNMADE, de quoi s'agit-il?


La France est un pays de réforme !! Le domaine de l’enseignement des arts appliqués n’y est pas épargné. En effet dès 2018, le BTS d’arts appliqués amorce sa mue vers le DNMADE. Mais de quoi s’agit-il ?

La réforme qui s’étend sur 2 années 2018-2019 selon les académies (14/30 cette année) est en réflexion depuis plus de 4 ans.

De quoi s’agit-il ?
Le BTS (brevet de technicien supérieur va être progressivement remplacé par le DNMADE (diplôme national des métiers d’art et du design). Cette importante refonte présente au moins un avantage : enfin l’élève aura un niveau licence en 3 ans ce qui permet d’être standardisé à l’échelle européenne. Qui dit reconnaissance à l’échelle européenne dit mobilité internationale.

Il n’en demeure pas moins que ce diplôme reste dans son essence identique et par conséquent pour ceux qui le souhaitent une insertion professionnelle sera possible à l’issue des 3 années d’études. Les autres pourront poursuivre leur parcours vers un master semble à l’actuel DSAA.

 

Modalité de sélection et contenu des études

Alors que parcours sup est en marche on sait encore peu de chose sur les modalités de sélection (précisions cette semaine officiellement). la sélection à l’entrée devrait prendre en compte différents critères : curiosité-projet professionnel-créativité…. Dans l’objectif de donner une chance à tout le monde. Il y a de forte chance que l’on aille, une fois la sélection parcoursup+lettre, vers un entretien et un book.

Déroulement des études et contenu :

La 1 ère année du cursus (obligatoire pour tout le monde même les STD2A) sera une année « d’orientation, de consolidation et d’acquisition des fondamentaux ».  Ces fondamentaux devraient permettre la construction d’une culture scientifique et technique commune aux différents parcours de formation.

En 2 ème année l’étudiant construit son parcours en se déterminant vers l’un ou l’autre domaine de la création.

La 3 ème année est concentrée sur le perfectionnement professionnel: L’étudiant se détermine pour un champs professionnel spécifique, fort de l’ensemble des compétences acquises tout au long des 3 années. Le projet professionnel est l’aboutissement de son parcours et lui permet de faire le choix d’une insertion professionnelle ou d’une poursuite des études.  L’intégralité de la formation sera « ancrée dans la pratique et le savoir-faire » assure Brigitte Flamand, inspectrice générale de l’éducation nationale, responsable du domaine design et métiers d’art .

Quelques lien utiles :

https://www.andea.fr/fr/ecoles/040613-liste-des-ecoles

http://designetartsappliques.fr/content/les-journ%C3%A9es-portes-ouvertes-2018

Commentaire