FONDATION LOUIS VUITTON « QUAND BUREN RHABILLE VUITTON »


Cet hiver « préparer une école d’art » a organisé une journée de travail et découverte à la Fondation Louis Vuitton pour ses élèves des classes préparatoires de Levallois (92) et de Versailles (78). Nous ne pouvions rester indifférents au relooking de ce chef d’œuvre. Autant vous le dire, Daniel Buren a réussi son pari !

Tout a démarré, paraît-il,  par une invitation le jour de l’inauguration de la fondation en 2014. L’architecte Frank Gerhy avait alors invité Daniel Buren à "....intervenir avec des  drapeaux.... ». Mais, comme l’avouera Buren, «....je ne sentais pas du tout ce projet... ». Le temps a fait son œuvre. Et voilà  cette année et jusqu’à fin 2016 , la Fondation Louis Vuitton métamorphosée en « Observatoire de la lumière 2016, travail in situ »

Cette œuvre "in situ"  est une vraie réussite :

  •    A l’extérieur Frank Gerhy voulait des voiles, du vent, du mouvement, Buren a su garder cette magnificence en  donnant l’impression d’avoir hissé des spinnakers de couleur sur le navire Vuitton.
  •    A l’intérieur, ces marelles de couleurs mouvantes transforment constamment l’architecture en fonction de la lumière, du jour, de la pluie (surtout en ce moment) et du soleil  ou encore des déplacements des visiteurs.

Une belle prouesse technique :

Cette installation aura nécessité la collaboration d’une quinzaine de personnes  (installation de haute voltige depuis l’extérieur par des cordistes ou par nacelles) pendant 5 semaines ! Sans compter 1800 films plastiques, des filtres collés en quinconce sur autant de panneaux de verre (soit 12 grandes voiles sur les 36 que compte la Fondation).

 

« L’observatoire de la couleur »  rappelle le cœur de la démarche de Daniel Buren à savoir que ce n’est pas tant l’outil visuel qu’il faut regarder mais plutôt la façon dont il modifie la perception de l’environnement et du lieu même dans lesquels ils sont installés. Il serait intéressant de connaitre l’avis de Frank Gerhy qui, paraît-il, n’est toujours pas venu voir cette « métamorphose ».

Plus de temps à perdre, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse trop chaud prenez le temps de découvrir ou redécouvrir ce lieu enchanteur au plus grand bonheur des petits et des grands.

D. BUREN « l’observatoire de la lumière » (jusqu’à fin 2016)

Fondation Louis Vuitton www.fondationlouisvuitton.fr